Commande d'Emilie Couturier, organisatrice du festival annuel d'Evian   « Terres musicales », autour du thème « Musique et Jeux Olympiques »,la pièce « Match Point » pour deux pianos, composée par Jean-Pierre Armanet, évoque un match de boxe anglaise. 

 

Dans l'ordre musical et visuel:

 

« Première reprise  »,  

« Directs, crochets »,

« Quelle tactique ? »,

« Solitude du ring »,

« Au cœur du combat »,

« Dans le for intérieur »,

« Fighting Spirit »,

« Trente six chandelles »,

« Ne jamais abandonner »,

« Match point » , final de l'opus.

sont les différentes étapes de cette pièce musicale.

 

Matchpoint, pour deux pianos a été interprétée à Evian dans une version à cinq pianistes, (Guillaume Jallut, , Alexandra Vizman, , Gery Chanel, Barbara Morel et Émilie Couturier) avec quatre jeunes boxeurs dirigés chorégraphiquement par le champion de boxe français Saïd Bennajem et le Boxing Club d’Evian. 

 

La boxe ainsi chorégraphiée se transforme en geste artistique tandis que la virtuosité pianistique de la pièce transforme les pianistes en de véritables sportifs.

 

Deux pianos se répondent ici pour évoquer le match qui peut avoir lieu entre les protagonistes. Sur scène, en ombres chinoises, des petits boxeurs suggèrent leurs combats et leurs états d’âme : 

En effet, en 10 courtes parties de 2 à 3 minutes , sont évoquées les différentes phases des entrainements et des interrogations des sportifs qui vont s’affronter en 10 rounds :