"Suite urbaine" 15 pièces pour piano et saxophone(s).

La "Suite Urbaine" est un ensemble de 15 pièces pour piano et saxophone(s) qui évoquent chacune une ville du monde représentée par un  habitant emblématique : ainsi, le homeless à New York ou le mâcheur de khât à Sanaa ou bien encore le « roi » d’un quartier de Dakar.

 

D’une ville du monde à l’autre, le duo entre le piano et le saxophone exprime le rythme de cet homme dans sa ville, le « bruit » musical qu’il produit dans son élément quotidien, l’idée musicale étant finalement de saisir le pouls intime qui lie chaque habitant à sa rue, à son quartier.

 

En imaginant cette partition nomade, Jean-Pierre Armanet a voulu jouer sur les sonorités des différents saxophones :  le ténor, souvent triomphant, l’alto, plus sensuel parfois et le soprano si proche de la voix. Chaque saxophone est d’abord un « état d’âme » du personnage suggéré.

 

Percussif, presque stressant ou bien alors à la limite de l’invisible, le piano est comme l’indispensable châssis de chacun des tableaux suggérés.

 

Car les deux instruments ne peuvent rien l’un sans l’autre : ils se répondent et s’accompagnent sans cesse pour tisser le « récit musical » de ce voyage planétaire en tentant avant tout ici de nourrir l’imaginaire du spectateur.

 

En écho: Peintures de Berthou.